Les Pignons de Pin…Allergènes ou pas?!

Les Pignons de Pin mesurent entre 5 et 7 mm, ils se cachent dans le fruit du pin pignon, formant une petite amande blanche, croquante et douce…. Nous parlons de petite amande blanche, mais est-ce que les Pignons de Pin sont des allergènes???

Les allergènes alimentaires sont très variés, et les réactions allergiques variables d’un individu à un autre. Pourtant, la réglementation européenne donne une liste de 14 allergènes à déclaration obligatoire.

En effet, le règlement CE n°1169/2011 (ou Règlement “INCO”) donne dans son Annexe II la liste des “substances ou produits provoquant des allergies ou des intolérances” dont voici la liste:

Céréales contenant du gluten, à savoir blé (comme épeautre et blé de Khorasan), seigle, orge, avoine ou leurs souches hybridées, et produits à base de ces céréales, à l’exception des:

a) sirops de glucose à base de blé, y compris le dextrose;

b) maltodextrines à base de blé;

c) sirops de glucose à base d’orge;

d) céréales utilisées pour la fabrication de distillats alcooliques, y compris d’alcool éthylique d’origine agricole.

2. Crustacés et produits à base de crustacés.

3. Œufs et produits à base d’œufs.

4. Poissons et produits à base de poissons, à l’exception de:

a) la gélatine de poisson utilisée comme support pour les préparations de vitamines ou de caroténoïdes;

b) la gélatine de poisson ou de l’ichtyocolle utilisée comme agent de clarification dans la bière et le vin.

5. Arachides et produits à base d’arachides.

6. Soja et produits à base de soja, à l’exception:

a) de l’huile et de la graisse de soja entièrement raffinées;

b) des tocophérols mixtes naturels (E306), du D-alpha-tocophérol naturel, de l’acétate de D-alpha-tocophéryl naturel et du succinate de D-alpha-tocophéryl naturel dérivés du soja;

c) des phytostérols et esters de phytostérol dérivés d’huiles végétales de soja;

d) de l’ester de stanol végétal produit à partir de stérols dérivés d’huiles végétales de soja.

7. Lait et produits à base de lait (y compris le lactose), à l’exception:

a) du lactosérum utilisé pour la fabrication de distillats alcooliques, y compris d’alcool éthylique d’origine agricole;

b) du lactitol.

8. Fruits à coque, à savoir: amandes (Amygdalus communis L.), noisettes (Corylus avellana), noix (Juglans regia), noix de cajou (Anacardium occidentale), noix de pécan [Carya illinoinensis (Wangenh.) K. Koch], noix du Brésil (Bertholletia excelsa), pistaches (Pistacia vera), noix de Macadamia ou du Queensland (Macadamia ternifolia), et produits à base de ces fruits, à l’exception des fruits à coque utilisés pour la fabrication de distillats alcooliques, y compris d’alcool éthylique d’origine agricole.

9. Céleri et produits à base de céleri.

10. Moutarde et produits à base de moutarde.

11. Graines de sésame et produits à base de graines de sésame.

12. Anhydride sulfureux et sulfites en concentrations de plus de 10 mg/kg ou 10 mg/litre en termes de SO2 total pour les produits proposés prêts à consommer ou reconstitués conformément aux instructions du fabricant.

13. Lupin et produits à base de lupin.

14. Mollusques et produits à base de mollusques

 

Contrairement à ce que l’on peu penser, le Pignon de Pin n’est pas répertorié parmi les allergènes à déclaration obligatoire. Cela ne veut pas dire que certaines personnes ne déclenchent pas de réaction allergique en consommant cette petite amande…. mais elle n’est pas classée parmi les allergènes soumis à déclaration.

Les industriels ne le mettent donc pas en caractères spéciaux dans la liste des ingrédients comme ils le font pour le reste des allergènes reconnus par la réglementation.

Ainsi, un étiquetage sans mise en évidence (de façon distincte des autres ingrédients) des Pignons de Pin n’est pas une erreur.

Archives

Catégories