Le sésame reconnu comme 9e allergène majeur aux États-Unis

Le sésame 9e allergène majeur aux Etats-Unis

En Europe, l’allergie au sésame a émergé progressivement à la fin des années 1990.  Les graines de sésame et les produits à base de ces graines font ainsi partie des 14 allergènes à déclaration obligatoire à l’échelle européenne.

Toute denrée alimentaire préemballée commercialisée en Europe et contenant du sésame fait donc l’objet d’un étiquetage obligatoire, défini par le règlement (UE) n°1169/2011 dit INCO.

Aux Etats-Unis, ce n’est que depuis la loi FASTER (Food Allergy Safety, Treatment, Education, and Research) du 23 avril 2021 que le sésame est officiellement reconnu comme un allergène.

Et c’est le 1er janvier 2023 que ce changement entre en vigueur. L’occasion de faire le point sur la réglementation états-unienne en matière d’allergènes.

Les allergènes majeurs et les obligations de déclaration

La loi FALCPA (Food Allergen Labeling and Consumer Protection Act) adoptée en 2004 est la loi de référence pour ce qui concerne l’étiquetage des denrées alimentaires en matière d’allergènes aux Etats-Unis.

Cette loi recensait initialement huit allergènes majeurs : le lait, les œufs, le poisson, les crustacés, les noix (tree nuts), les arachides, le blé et le soja.

A partir du 1er janvier 2023, le sésame vient compléter cette liste. Il devient le neuvième allergène majeur soumis à déclaration aux Etats-Unis.

La loi FALCPA prévoit que les aliments ou les ingrédients qui contiennent un « allergène alimentaire majeur » soient spécifiquement étiquetés. Le nom de l’allergène y est mentionné, associé à son origine alimentaire (indiquée au moins une fois).

Les étiquettes des aliments préemballés vendus aux Etats-Unis doivent donc permettent d’identifier la source alimentaire de tous les allergènes majeurs utilisés dans leur fabrication.  On notera qu’il faudra bien spécifier le type de noix utilisés (par ex : amandes, noix de pécan, noix). De même pour les poissons (par ex : bar, flet, morue) et les crustacés (par ex : crabe, homard, crevettes).

Très concrètement, vous pouvez rédiger vos étiquettes suivant deux modèles, au choix :

  1. Nom de l’allergène entre parenthèses à la suite du nom de l’ingrédient.
    Exemples = « lécithine (soja) » ; « farine (blé) » et « lactosérum (lait) ».
  2. Nom de l’allergène immédiatement après ou à côté de la liste des ingrédients dans une mention « contient ».
    Exemple = « Contient du blé, du lait et du soja ».

Nous vous recommandons d’inclure des mentions consultatives telles que « peut contenir [nom de l’allergène] » ou « produit dans une installation qui utilise également [nom de l’allergène] ». Non exigées par la loi, ces mentions sont toutefois précieuses en cas de « contact croisé ».

Les produits concernés par la déclaration du sésame en tant qu’allergène aux États-Unis

La loi FALCPA s’applique uniquement aux produits préemballés sous la juridiction de la FDA (Food and Drugs Administration).

Cette loi ne concerne pas les denrées alimentaires à base de viande, de volaille et d’œufs, sous la juridiction du USDAA (United States Department of Agriculture).

De même les boissons alcoolisées soumises aux réglementations d’étiquetage de l’Alcohol and Tobacco Tax and Trade Bureau, les produits agricoles bruts, les huiles hautement raffinées, les médicaments, les cosmétiques et la plupart des aliments vendus au détail ou dans des établissements de restauration qui ne sont pas préemballés avec une étiquette ne sont pas soumis aux obligations de la loi FALCPA.

Attention aux appellations !

Alors qu’en Europe, le terme « fruits à coques » regroupe les amandes et les différentes noix, les Etats-Unis utilisent le terme « tree nuts ». Les aliments concernés par l’appellation « tree nuts » ne sont donc pas exactement les mêmes qu’en Europe.

Exemple insolite : derrière l’appellation « butternut », on trouve une espèce de Cucurbitacés en Europe, la Cucurbita moschata. Aux Etats-Unis « butternut » désigne une espèce de noix, fruit du noyer cendré (Juglans cinerea).

En conséquence, pensez à bien vous renseigner pour étiqueter vos produits conformément à la réglementation.

Nous pouvons évidemment vous accompagner pour intégrer au mieux cette nouvelle obligation de déclaration de l’allergène sésame aux Etats-Unis.

 

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire révisé et actualisé
Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire actualisé
25 janvier 2023
Mise en place de LMR pour les PFAS (perfluoroalkylés)
Instauration de teneurs maximales pour les PFAS ou perfluoroalkylés
18 janvier 2023
DDM mentions réduire gaspillage alimentaire
Nouvelles mentions pour compléter la DDM : mieux informer pour réduire le gaspillage alimentaire
6 décembre 2022
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres ?
30 novembre 2022
liste-ingredients-produits-cuits
Rédiger la liste des ingrédients pour des produits cuits
25 octobre 2022