Origine des viandes, de nouvelles obligations dans la restauration.

L'origine des viandes en restaurant doit être indiqué.

Le saviez-vous ? Plus de la moitié des viandes que vos enfants dégustent dans les cantines scolaires sont importées. Mais c’est aujourd’hui bien connu, les Français aiment savoir ce qu’ils ont dans leur assiette. Et pourtant, mis à part pour les viandes bovines, impossible de connaître l’origine des viandes dans la restauration hors domicile. C’est-à-dire dans les cantines, les restaurants ou encore les restaurants d’entreprise. Ou du moins il était impossible d’avoir cette connaissance il y a encore peu de temps. Car, oui, la législation vient d’évoluer. Et depuis le 1er mars 2022 l’indication de cette origine est devenue obligatoire.

L’origine des viandes, une vraie demande

Nous l’avons déjà dit, les Français aiment savoir ce qu’ils ont dans leur assiette. Et cet amour est croissant dans le temps. D’ailleurs, d’après le ministre de l’agriculture, Julien Denormandie, l’indication de l’origine des viandes est une attente forte des consommateurs. Et ce même ministre vise un objectif clair : améliorer la qualité de l’alimentation des Français. En effet, au-delà de savoir ce qu’ils ont dans leur assiette, nos concitoyens sont de plus en plus friands de produits locaux ou nationaux. Surtout dans les cantines. Car, oui, la qualité des produits proposés à nos enfants est d’autant plus sensible. Et, au final, cette information a pour but d’agir sur l’approvisionnement en restauration hors domicile.

Une incitation forte

Cette indication de l’origine des viandes est donc une incitation. Une incitation qui vise les prestataires. Et notamment pour privilégier les circuits courts de plus en plus plébiscités. Mais également, et de façon logique, un coup de pouce aux producteurs nationaux avec une augmentation des demandes à leur destination. Pour les prestataires c’est également une opportunité. Car la transparence est également un des ingrédients nécessaires à la confiance.

Les nouvelles dispositions

Depuis le 1er mars 2022, l’indication de l’origine des viandes est donc obligatoire pour la restauration hors domicile. C’est un décret paru au journal officiel le 27 janvier 2022 qui met en place cette obligation. Et les viandes visées sont celles de porc, volaille, agneau et mouton. Si les viandes bovines ne sont pas concernées, c’est tout simplement parce que cette obligation les touche déjà. Et ce depuis 2002. Et aucun type de viande n’échappe à cette obligation. Fraîche, réfrigérée, congelée ou surgelées, toutes devront indiquer au consommateur le pays d’élevage et le pays d’abattage.

Pour aller plus loin et si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes se feront un plaisir de vous accompagner.

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Noisettes et doses de référence pour les allergènes
Nouvelles doses de référence pour les allergènes
3 juin 2022
Les ouvrier protégés par le document unique
Le document unique d’évaluation des risques professionnels évolue
3 juin 2022
Nouveau référentiel IFS
Référentiel IFS Food : en route pour la version 8
3 juin 2022
Les tomates peuvent contenir de la toxine d'Alternaria
Recommandation à propos des toxines d’Alternaria
10 mai 2022
dérogations sur l'étiquetage du tournsol
Dérogations sur l’étiquetage suite à guerre en Ukraine
10 mai 2022