Les TM en cadmium des noix tigrées et de certains champignons de couche relevées en vertu du principe ALARA

TM Cadmium noix tigrées

Le cadmium est un contaminant chimique particulièrement toxique pour les reins. La  dose hebdomadaire tolérable pour le cadmium est fixée à 2,5 μg/kg de poids corporel. Selon l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), ce seuil est souvent atteint. Il peut même être dépassé pour certaines catégories de population telles que :

  • Les végétariens
  • Les enfants
  • Les fumeurs
  • Les personnes vivant dans des zones fortement exposées

Depuis 2009, plusieurs avis scientifiques de l’EFSA alertent sur la nécessité de réduire l’exposition au cadmium.

Différents règlements européens (règlement (UE) n° 488/2014, règlement (UE) 2021/1323) ont donc été promulgués pour fixer des teneurs maximales (TM) en cadmium dans les denrées alimentaires. Parallèlement, des recommandations de l’UE visaient à encadrer et expliquer les méthodes de réduction du cadmium, notamment auprès des agriculteurs. En effet, le cadmium est un métal lourd utilisé dans les engrais minéraux phosphatés. Il pénètre par épandage dans les sols et se retrouve ainsi dans les céréales et les légumes.

Depuis le mois de mai 2023, c’est le règlement (UE) n°2023/915 du 25 avril 2023 qui s’applique en ce qui concerne les TM en contaminants chimiques à respecter dans les denrées alimentaires.

Le principe ALARA au coeur de la réglementation sur les TM en contaminants chimiques

Introduit dans le règlement (UE) 2023/915, le principe ALARA (As Low As Reasonably Achievable) a pour objectif de protéger efficacement la santé publique.

En effet, en établissant les TM selon un niveau aussi bas que raisonnablement possible, l’UE garantit « l’application par les exploitants du secteur alimentaire de mesures qui préviennent ou réduisent autant que possible la contamination en vue de protéger la santé publique ».

Afin de tenir compte du principe ALARA et d’éviter des taux de non-conformité disproportionnés, le règlement (UE) 2023/1510 vient modifier le règlement (UE) 2023/915 pour ce qui concerne les TM en cadmium des noix tigrées et de certains champignons de couche.

La contribution à l’exposition au cadmium prise en compte pour les seuils de TM des noix tigrées et de certains champignons

Rappelons que la noix tigrée est un légume racine ou tubercule. Cette plante ancienne, connue également sous le terme de souchet comestible (Cyperus esculentus) est aujourd’hui considérée comme un super aliment.  Jusqu’à présent les TM en cadmium pour les noix tigrées étaient identiques à celles du groupe « radis ».

De nouvelles données spécifiques aux noix tigrées sont désormais connues. Elles indiquent que les noix tigrées contiennent des concentrations en cadmium plus élevées que les autres radis. Cependant, étant beaucoup moins consommées, leur contribution à l’exposition au cadmium est plus limitée. Pour garantir la conformité au principe ALARA, la TM des noix tigrées est donc relevée.

De la même façon, la TM en cadmium établie pour les champignons de couche autres que Agaricus bisporus, Lentinula edodes et Pleurotus ostreatus n’est pas conforme au principe ALARA. En effet, Agaricus bisporus, Lentinula edodes et Pleurotus ostreatus sont les champignons majoritairement consommés au sein de l’Union Européenne. De ce fait, les autres champignons cultivés contribuent moins à l’exposition des consommateurs au cadmium.

La TM des champignons de couche « autres » est donc relevée.

L’annexe du règlement (UE) 2023/1510 précise donc les nouvelles TM en cadmium à respecter pour les noix tigrées et les champignons de souche autres que Agaricus bisporus, Lentinula edodes et Pleurotus ostreatus.

Si vous avez des interrogations à ce sujet, contactez-nous !

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

réglementation agroalimentaire export denrées alimentaires
Assurer la conformité de ses produits alimentaires à l’export
13 septembre 2023
vente en vrac réglementation
Les aliments dont la vente en vrac est interdite ou encadrée fixés par un nouveau décret
6 septembre 2023
la gestion des risques alimentaires
Rester à l’avant-garde, innovations en matière de gestion des risques alimentaires
25 juillet 2023
plastique contact alimentaire
Mise à jour règlementaire pour les plastiques au contact des denrées alimentaires
25 juillet 2023
Votre succès à l’international commence avec notre expertise réglementaire agroalimentaire
19 juillet 2023