L’EFSA vous aide à déterminer la durée de vie des aliments

Logo de l'EFSA

88 millions de tonnes. C’est la quantité de déchets alimentaires que produit, chaque année, l’Union Européenne. Et sur cette masse, 10% seraient dus à l’indication de la date limite sur les produits alimentaires. C’est du moins l’estimation qu’en fait la commission européenne. Une information claire et une meilleure utilisation de l’indication de date limite. Voilà ce que préconise Kostas Koutsomanis, président du groupe scientifique de l’EFSA. Et ce afin de relever le défi de la réduction du gaspillage alimentaire. Cette même EFSA qui a mis au point un outil permettant de simplifier de choix d’indication de date limite.

Qu’est que l’EFSA ?

L’Autorité européenne de sécurité des aliments a été fondée en 2002. Une création par l’Union européenne qui faisait suite à une série de crises alimentaires dans les années 1990. Cette agence est indépendante de la Commission européenne, du parlement européen et des États membres de l’Union européenne. Mais quel est son rôle exactement ? En fait elle émet des avis scientifiques. Ceux-ci viennent compléter les différentes politiques et législations. Cet organisme intervient sur de nombreux domaines. De la sécurité alimentaire à la nutrition, en passant par la santé des plantes et des animaux et la protection de la flore.

Date limite de consommation ou date de durabilité ?

Avez-vous noté les deux différentes manières d’introduire la date limite sur les emballages ? En effet on peut trouver « à consommer avant le« . Ou encore « à consommer de préférence avant« . Et bien sûr ces deux indications n’ont pas la même finalité. Dans le premier cas, où l’on parlera de date limite de consommation, le produit peut être consommé jusqu’à la date indiquée. Car après cette date, le produit peut présenter un risque sanitaire. Cependant, dans le deuxième cas, on a affaire à une date de durabilité. Et ici, la consommation postérieure à la date indiquée n’est pas dangereuse. Il y a seulement un risque de perte de la qualité gustative de l’aliment.

L’outil de l’EFSA

Dans ce contexte, l’utilisation du bon type de date est importante. Bien entendu elle apporte une meilleure qualité d’information au consommateur. Qui pourra être moins enclin à jeter des produits encore consommables. Mais cet outil permet également de déterminer la période durant laquelle le produit peut être consommé en toute sécurité. C’est là qu’intervient l’outil de l’EFSA. Il s’agit d’un arbre décisionnel découpé en plusieurs questions. Et qui permet, In Fine, de choisir le bon type de date limite. Cet outil, nous l’avons mis à disposition sur l’outil de veille réglementaire d’AxelPro.

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire révisé et actualisé
Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire actualisé
25 janvier 2023
Mise en place de LMR pour les PFAS (perfluoroalkylés)
Instauration de teneurs maximales pour les PFAS ou perfluoroalkylés
18 janvier 2023
Le sésame 9e allergène majeur aux Etats-Unis
Le sésame reconnu comme 9e allergène majeur aux États-Unis
3 janvier 2023
DDM mentions réduire gaspillage alimentaire
Nouvelles mentions pour compléter la DDM : mieux informer pour réduire le gaspillage alimentaire
6 décembre 2022
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres ?
30 novembre 2022