Importation de viande et antibiotiques

Importation de viande en France

Les producteurs de viande européens sur un pied d’égalité avec leurs confrères extra européens ? Ou du moins en prend on la direction en France ? C’est ce que laisse à penser un arrêté ministériel du 22 janvier 2022. Cet arrêté provient du ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Et de son ministre, Julien Denormandie, qui en est le signataire. Et qui interdit l’importation de viande issue d’animaux ayant reçu des antibiotiques de croissance. Mais l’Europe interdit déjà l’usage de ces antibiotiques au sein de ses états membres depuis 2006.

Les antibiotiques de croissance

Les antibiotiques sont utilisés depuis plus de soixante ans pour soigner les animaux. En effet, ces médicaments ont la propriété de prévenir le développement ou encore de tuer les bactéries. Et donc de potentiels agents pathogènes. Mais si les antibiotiques peuvent détruire la vie de ces micro-organismes, ils peuvent également être vecteurs de croissance. Pour des organismes plus évolués. Une propriété que certains peuvent utiliser pour augmenter la croissance musculaire. Et par voie de conséquence, la production de viande. Permettant, ainsi, à un même animal de procurer une plus grande quantité de viande. Et l’importation de viande peut être concernée.

Le problème de l’antibiorésistance

Mais alors où est le problème ? Après tout, ce procédé peut permettre une plus grande production. Oui mais voilà, il y a un problème sanitaire derrière tout cela. Vous connaissez sans doute le slogan « les antibiotiques, ce n’est pas automatique ». En effet une trop grande utilisation des antibiotiques peut permettre de créer des résistances chez les bactéries. Le principe est très simple. L’intensification de l’exposition des bactéries aux antibiotiques favorise les bactéries résistantes à ceux-ci. En effet toute la population non résistante est éliminée. Ne reste alors plus que la population résistante. Et à la génération suivante, toutes les bactéries deviendront résistantes. On considère qu’en France, 12500 décès par an sont dus à la perte d’efficacité des antibiotiques.

L’importation de viande et les antibiotiques de croissance

Depuis 2006, donc, lutilisation des antibiotiques pour la croissance des animaux est interdite en Europe. La raison en est, bien sûr, la lutte contre lantibiorésistance. Mais cette restriction ne concernait pas limportation de viande. Le règlement UE 2019/6 est venu combler cette lacune. Cependant les modalités de contrôle restent à définir. Et cest pour cela que la France a pris les devants avec cet arrêté ministériel. Concrètement, à partir du 22 avril 2022, ce sont les opérateurs français qui devront vérifier la conformité des produits. Et notamment demander à leurs fournisseurs des attestations de conformité.

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire révisé et actualisé
Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire actualisé
25 janvier 2023
Mise en place de LMR pour les PFAS (perfluoroalkylés)
Instauration de teneurs maximales pour les PFAS ou perfluoroalkylés
18 janvier 2023
Le sésame 9e allergène majeur aux Etats-Unis
Le sésame reconnu comme 9e allergène majeur aux États-Unis
3 janvier 2023
DDM mentions réduire gaspillage alimentaire
Nouvelles mentions pour compléter la DDM : mieux informer pour réduire le gaspillage alimentaire
6 décembre 2022
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres ?
30 novembre 2022