Du nouveau sur les additifs pour l’alimentation animale

alimentation animale : la comission européenne modifie la classification des additifs

La qualité de l’alimentation humaine est devenue une des grandes quêtes de notre société moderne. La consommation de produits carnés et de produits d’origine animale sont en constante croissance. C’est pourquoi la qualité de la production animale est devenu un enjeu essentiel. Et la qualité de cette production dépend de la qualité de l’alimentation utilisée à destination des animaux d’élevage. En effet cette alimentation animale doit répondre aux besoins des animaux. Elle doit également contribuer à leur bien-être ou encore assurer leur croissance. Elle doit, enfin, être équilibrée. Cette alimentation est composée de matières premières, d’aliments composés ou d’additifs. Tous éléments dont la qualité peut influencer la qualité du produit final. L’enjeu est tel que l’Europe a décidé d’encadrer l’alimentation des animaux par toute une législation.

Les additifs pour l’alimentation animale

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées à l’alimentation animale. Le but de cet ajout est d’influencer favorablement les caractéristiques de cette alimentation. Leur autorisation repose sur une évaluation préalable. Celle-ci dépend des effets positifs apportés aux caractéristiques de l’aliment. Mais également sur l’absence d’effets négatifs sur la santé animale. Et, par extension, sur la santé humaine. Pour ces raisons l’Europe a choisi de légiférer sur ces additifs alimentaires par l’intermédiaire du règlement européen 1831/2003. Une réglementation qui encadre totalement le marché de ces produits. Prévoyant, notamment, les conditions de mise sur le marché. Mais également le processus d’autorisation et de contrôle. Ou encore l’étiquetage et l’emballage.

Ce règlement a mis en place un classement des additifs pour l’alimentation animale. Le législateur a mis en place des catégories. Et au sein de ces catégories, on retrouve des groupes fonctionnels. Ces groupes rassemblent des substances en fonction de leurs propriétés et de leurs fonctions. La commission européenne vient de modifier ce classement.

Quelles nouveautés ?

Le règlement européen 2019/962 vient d’ajouter deux groupes à la classification du précédent règlement. Le premier ajout est le groupe des “autres additifs technologiques“. Groupe rajouté à la catégorie des “additifs technologiques”. Le but recherché étant de faire état de l’avancée technologique dans le domaine. L’autre modification concerne la catégorie des “additifs zootechniques“. En effet certains additifs permettent de maintenir l’animal dans un bon état de santé ou de favoriser leur bien-être. Certaines de ces substances peuvent même améliorer la résistance au stress d’animaux en bonne santé. Hors ces caractéristiques ne bénéficiaient pas, jusque-là, d’un groupe spécifique. La commission a donc rajouté un groupe à cet effet.

Pour de plus amples informations, notre équipe d’experts se tient à votre entière disposition.

Archives

Catégories