Esters d’acide gras de Glycidol dans les huiles et graisses végétales

Les esters d’acides gras de glycidol sont des contaminants alimentaires que l’on retrouve dans les huiles et graisses végétales. Ces esters sont hydrolysés en glycidol dans le tractus gastro-intestinal.
L’EFSA a conclu que le glycidol présentait un risque pour le consommateur en raison de ses propriétés génotoxiques et cancérigènes.

 

La Réglementation fixe des valeurs limites: Règlement UE 2018/290 du 27 février 2018

Ce texte apporte des modifications du Règlement CE 1881/2006, qui à ce jour est le texte de référence pour les teneurs maximales en contaminants chimiques autres que les pesticides et les médicaments vétérinaires dans les denrées alimentaires. Le contaminant « esters d’acide gras de glycidol » a rejoint l’annexe du Règlement CE 1881/2006.

 

Des limites maximales ont été fixées pour quatre catégories de produits

Huiles et graisses végétales mises sur le marché pour la vente au consommateur final ou pour une utilisation en tant qu’ingrédient dans les denrées
alimentaires autres que celles destinées à une alimentation pour nourrissons et enfants en bas âge (teneur maximale en esters d’acides gras de glycidol fixée à 1000µg/kg)

Huiles et graisses végétales destinées à la production de denrées alimentaires pour bébés et de préparations à base de céréales pour nourrissons et
enfants en bas âge (teneur maximale en esters d’acides gras de glycidol fixée à 500µg/kg)

Préparations pour nourrissons, préparations de suite et denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales pour nourrissons et enfants en
bas âge (en poudre) (teneur maximale en esters d’acides gras de glycidol fixée à 75µg/kg jusqu’au 30/06/2019 puis à 50µg/kg à partir du 01/07/2019)

Préparations pour nourrissons, préparations de suite et denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales pour nourrissons et enfants en
bas âge (liquides) (teneur maximale en esters d’acides gras de glycidol fixée à 10µg/kg jusqu’au 30/06/2019 puis à 6µg/kg à partir du 01/07/2019)

 

Une augmentation des contrôles

Ces teneurs servent à présent de référence et les contrôles ne cessent d’augmenter. Une alerte toute récente (Alerte RASSF 2018.2539 du 10 septembre 2018) signale un dépassement de la teneur en esters d’acides gras de glycidol dans une huile végétale en provenance des Pays-Bas (la teneur en esters d’acides gras de glycidol était de 1610 µg / kg). Ce contaminant doit donc être pris en compte pour toutes les huiles et graisses végétales mises sur le marché.

 

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire révisé et actualisé
Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire actualisé
25 janvier 2023
Mise en place de LMR pour les PFAS (perfluoroalkylés)
Instauration de teneurs maximales pour les PFAS ou perfluoroalkylés
18 janvier 2023
Le sésame 9e allergène majeur aux Etats-Unis
Le sésame reconnu comme 9e allergène majeur aux États-Unis
3 janvier 2023
DDM mentions réduire gaspillage alimentaire
Nouvelles mentions pour compléter la DDM : mieux informer pour réduire le gaspillage alimentaire
6 décembre 2022
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres ?
30 novembre 2022