Rappel conso débarque

Vous le savez sans aucun doute déjà. Il est obligatoire, pour une entreprise, de communiquer en cas de rappel ou de retrait d’un produitEt il est vrai que nous  sommes arrivés dans une période de l’histoire trouver la bonne information est vital. Cependant l’accès à l’information sur ces rappels ou retrait était jusqu’à présent difficile pour le consommateur. Ce qui la rend potentiellement inutile. Certes certaines informations sont accessibles sur les sites web publics. Ou encore ceux des associations de consommateurs. Mais cette information est tellement dispersée qu’elle en devient difficilement abordable. Soucieux de redonner confiance aux consommateurs, le ministère de l’Économie avait, il y a un an, lancé avec succès le site Signal Conso. Celui-ci a pour but d’alerter au sujet des arnaques. Suivant ce précédent, Rappel conso vient d’être rendu accessible leavril 2021.

Rappel conso concrètement

Rappel conso est donc un projet à l’initiative du ministère de l’Économie, des Finances et de la relance. Mais également de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Ainsi que du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation et du ministère de la transition écologique. Et ce suite à des dysfonctionnements observés en 2018. Souvenez-vous, à l’époque une affaire de lait contaminé à la salmonelle avait défrayé la chronique. Et la gestion des rappels de ces produits contaminés avait laissé à désirer. Mais désormais, grâce à Rappel conso, les consommateurs auront un accès clair aux informations. Les produits y sont classés en différentes catégories. Dont l’alimentation. Ce qui faisait défaut jusque-là. Tous les produits dangereux ou défectueux seront ainsi classés. Avec, pour chacun, en plus de leur nom et de leur photo, le risque ainsi que la raison du retrait.

Qu’est que cela change pour les professionnels ?

Bien entendu la nouvelle plateforme Rappel conso est accompagnée d’obligations pour les professionnels. Et ces obligations incomberont aux professionnels qui commercialisent auprès du grand public. C’est-à-dire tous les professionnels potentiellement concernés par les rappels de produits. Depuis le premier avril, il est nécessaire que ceux-ci créent un compte sur le site Rappel conso. Ce qui leur donnera accès à toutes les fonctionnalités. Et ainsi de rendre publics leurs retraits ou leurs rappels. Attention car le fait de ne pas réaliser de télédéclaration sur la plateforme est passible, pour ces professionnels, d’une amande pouvant allers jusqu’à 1 500 €. Et ce pour une première contravention. Car des sanctions plus importantes sont prévues en cas de récidive.

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le thon est souvent utilisé cru pour confectionner des sucshi
Le thon et le monoxyde de carbone
7 juin 2021
Prenons en compte les nanomatériaux
Les nanomatériaux
7 juin 2021
Allergies aux fraises
Allergies alimentaires et bonnes pratiques
27 avril 2021
Tracteur diffusant des pesticides
Pesticides : le rapport européen 2019 est accessible
27 avril 2021
La vache à l'origine du lait
L’indication de l’origine du lait n’est plus obligatoire
2 avril 2021