Quand la listeria fait des ravages

Le fromage au lait cru peut conternir listeria

Si vous suivez l’actualité, peut-être avez-vous vu passer cette information. Depuis quelques jours une ferme bio d’Alsace, la ferme DURR, est dans la tourmente. En effet sept à huit personnes ont été contaminées par la même souche de listeria. Et ce en consomment des produits laitiers issus de cette ferme. Cependant, après un rappel des produits concernés, d’autres éléments plus troublants ont été découverts. Tout d’abord les résultats négatifs des autocontrôles ont été cachés aux autorités. Ce qui a conduit, le 12 septembre, à la saisie de la procureure de la république de Strasbourg. Mais, également, des contrôles effectués le 6 septembre a révélé une contamination des locaux. Ce qui a amené au rappel de tous les produits ayant transité sur le site (qui effectue la revente d’autres produits). Ainsi qu’à la fermeture administrative du site.

Rappels sur la listeria

Listeria est une famille de bactéries, de bacilles plus exactement. On peut les croiser un peu partout. Notamment dans le sol, l’eau ou sur les végétaux. Mais également dans l’intestin des animaux contaminés en se nourrissants. Dans cette famille, qui comporte une vingtaine d’espèces, une seule est pathogène pour l’être humain. Il s’agit de listeria monocytogènes. Qui, bien sur, est ici le sujet. Malheureusement cette bactérie est très résistante, au froid notamment. Elle est, également, résistante aux traitements de désinfection.

Ce germe provoque une maladie nommée listeria qui peut être mortelle dans de rares cas. Et si son ingestion ne conduit pas automatiquement à la maladie, certaines personnes y sont sensibles. Classiquement il s’agit des personnes au système immunitaire fragile, des femmes enceintes, des personnes âgées et des nourrissons. Même si le nombre de cas est limité (400 par an en France), il est important de prévenir l’infection alimentaire. En effet on peut la trouver dans tous types d’aliments, souvent des produits laitiers crus.

Rappel sur les autocontrôles

Comme nous l’avons dit, il est important de prévenir ce genre de contamination. C’est notamment dans ce but que la loi du 19 mai 1998 a introduit les autocontrôles. Et l’absence ou l’inefficacité de ces autocontrôles peuvent conduire à des sanctions administratives. Parfois lourdes puis qu’allant jusqu’à la fermeture de l’établissement. Et c’est ici que le bat baisse. Car, comme nous l’avons vu, certains résultats de ces autocontrôles ont été masqués. D’autant plus que, celons la législation française, le producteur est responsable de la qualité de sa production et doit alerter les autorités en cas de défaillance. Il est, également, responsable du rappel de ses produits.

Pour aller plus loin et mieux réaliser vos autocontrôles.

Related Posts

Présentation de notre chaîne les Recettes d’AXEL

Catégories

Derniers articles

Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire révisé et actualisé
Le guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire actualisé
25 janvier 2023
Mise en place de LMR pour les PFAS (perfluoroalkylés)
Instauration de teneurs maximales pour les PFAS ou perfluoroalkylés
18 janvier 2023
Le sésame 9e allergène majeur aux Etats-Unis
Le sésame reconnu comme 9e allergène majeur aux États-Unis
3 janvier 2023
DDM mentions réduire gaspillage alimentaire
Nouvelles mentions pour compléter la DDM : mieux informer pour réduire le gaspillage alimentaire
6 décembre 2022
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres
Le lait : un allergène à déclarer (pas) comme les autres ?
30 novembre 2022