La Peste Porcine Africaine: Nouvelle préoccupation des élevages porcins

L’importance d’effectuer une surveillance accrue :

La peste porcine africaine est actuellement présente dans les Pays Baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie), en Pologne, en République Tchèque, en Ukraine, en Russie, en Moldavie, en Roumanie, en Italie (Sardaigne), en Bulgarie et en Belgique. Afin d’enrayer le risque de propagation, il est rappelé à tous les opérateurs concernés l’importance d’effectuer une surveillance accrue pour signaler au plus vite toute suspicion.

Qu’est ce que la peste porcine africaine ?

La peste porcine africaine est une maladie hémorragique hautement contagieuse qui touche les porcs, les phacochères, les sangliers d’Europe et d’Amérique. Toutes les classes d’âge sont également sensibles à la maladie.
Sous ses formes hautement virulentes la peste porcine africaine se caractérise par une forte fièvre, une perte d’appétit, des hémorragies au niveau de la peau et des organes internes; la mort survient en 2 à 10 jours en moyenne. La mortalité peut atteindre 100%.

L’agent pathogène responsable de la peste porcine africaine est un virus à ADN de la famille des Asfarviridés.
De même, la peste porcine africaine est inscrite sur la liste des maladies qui figure dans le Code sanitaire pour les animaux terrestres publié par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Il s’agit d’une maladie à notification obligatoire auprès de l’OIE (Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE).

Comment la maladie se transmet et se propage-t-elle ?

Les phacochères peuvent servir de réservoir naturel du virus sans présenter de signes cliniques.
À partir de ce réservoir, les virus sont disséminés par des tiques molles Ornithodoros moubata : elles ingèrent le virus en se nourrissant du sang
d’animaux contaminés, puis le transmettent en piquant d’autres animaux sensibles.

Le virus est présent dans tous les liquides corporels et dans tous les tissus des porcs domestiques infectés. Les porcs sont généralement contaminés
par un contact direct avec des porcs infectés ou par ingestion de déchets alimentaires contenant de la viande de porc non transformée contaminée,
ou des produits qui en sont issus. Certains procédés de transformation ne détruisent pas le virus de la peste porcine africaine. Les mouches
piqueuses et les tiques, les locaux contaminés, les véhicules, le matériel ou les vêtements peuvent aussi transmettre le virus à des animaux
sensibles.

Quels sont les risques de santé publique liés à cette maladie ?

La peste porcine africaine ne constitue pas une menace pour la santé de l’homme.

Où en est le statut de la maladie?

  • En France :

Aucun foyer n’a été déclaré sur le territoire national.

  • En Europe :

La France est indemne vis-à-vis de la Peste porcine africaine.
Pour suivre les foyers en Europe, consulter la plate-forme épidémiosurveillance en santé animale

Vous avez besoin de conseils lié aux risques sanitaires, n’hésitez pas à prendre contact.

 

 

Archives

Catégories